minimum order quantity

Tout savoir sur le MOQ (Minimum Order Quantity) et comment le calculer !

Dans l’univers du e-commerce, le stock d’une entreprise représente un atout considérable, du moins, lorsque celui-ci est bien géré. Le but est d’avoir suffisamment de stock pour pouvoir répondre à la demande, mais de ne pas en avoir trop sous peine de ne pas pouvoir tout vendre.

L’acquisition de matières premières ou de stocks n'est pas toujours si simple. Il vous faut non seulement trouver un manufacturier qui vend les bonnes marchandises au bon prix, mais également un fabricant qui vous permet de commander une quantité optimale d'unités.

Les fabricants ont tous pour but de faire du profit et d’être rentable dans leur production. C’est pourquoi bon nombre d’entre eux instaurent quantité minimale de commande (MOQ) dans le but de vous amener à vous engager à acheter suffisamment. C'est pourquoi nous voyons en grandes surfaces des packs d’eau ou de lait de 6, ou bien des cartons de 12 ou 30 œufs, plutôt qu’un seul à la fois 

Pourtant, la quantité de commande idéale pour votre entreprise peut ne pas être en adéquation avec le MOQ instituer pas votre fournisseur. Là est toute la complexité de gérer une entreprise d’e-commerce. Car en plus de cela, au fil du temps les fournisseurs avec qui vous travaillez peuvent changer, et votre production aussi. Ce sont ces changements qu’il faut apprendre à gérer.

Dans cet article, nous verrons comment vous, en tant qu’entreprise de e-commerce, vous devriez apprivoiser le MOQ. Nous vous donnerons une idée de ce qu’il représente, nous verrons certains facteurs importants à prendre en compte lors du calcul des exigences MOQ et nous vous donnerons des conseils sur la manière dont vous pourriez mettre à profit les MOQ.

Bonne lecture !

Qu’est ce que la quantité minimum de commande (MOQ) ?

La quantité de commande minimale est, dans le e-commerce, le plus souvent utilisé par les fabricants ou fournisseurs lors du cycle de production. Il représente le nombre d’unités à acheter ensemble.

Les MOQ sont parfois définis en fonction de la taille de l'usine du fournisseur ; ils peuvent réellement avoir un nombre minimum d'unités à produire en une seule production.

En outre, même les plus petits fabricants ont tendance à produire des articles en vrac et doivent donc acheter beaucoup de matériaux. Ce qui montre qu'il n’est pas toujours rentable pour eux d’installer leurs machines à moins d’obtenir une indemnité d’un certain montant.                                                                                                                                                          Un commerçant peut aussi mettre en place un MOQ selon les types de commandes. Par exemple :

  • Le MOQ d'un fournisseur peut ĂŞtre de 1000 unitĂ©s, ce qui veut dire que vous ne pouvez pas acheter moins de 1000 unitĂ©s d'inventaire Ă  la fois.
  • Pareillement, une marque peut exiger un MOQ pour ses partenariats de gros ou de dĂ©tail, oĂą ils prĂ©tendent un minimum de 50 unitĂ©s ou 500€ de produit Ă  acheter ensemble.

Le principal avantage du MOQ est qu'il vous fait profiter d'une économie d'échelle. En toute logique, plus vous achetez d'unités d'un produit et moins il vous coûte cher. En effet, fabriqué en grande quantité, un objet revient moins cher à produire. Le gain réalisé sur sa production est donc immédiatement répercuté sur votre prix d'achat.

Info DocShipper : DocShipper est un leader 3PL qui exécute les commandes de commerce électronique DTC et même certaines commandes de commerce électronique B2B pour les commerçants. Pour tout renseignement, n'hésitez pas à nous contacter.

Comment calculer le MOQ en 4 Ă©tapes ?

Toutes les entreprises ont des exigences différentes en ce qui concerne la quantité minimale de commande. Il n'y a donc pas de bon ou mauvais montant MOQ.

En effet, il est souvent difficile de choisir entre un prix unitaire plus élevé ou un MOQ plus élevé. Sachant qu'il n'y a pas de formule idéale pour calculer le MOQ, voici des étapes que vous pouvez utiliser comme point de départ.

 

calcul moq

 

DĂ©terminer la demande

Pour prévoir la demande, il faut prendre en compte plusieurs éléments comme le type de produit, la saisonnalité, la concurrence, et d’autres facteurs qui vont vous aider à estimer le nombre d’unités que vous vendrez. La prévision des stocks va vous permettre d’avoir une cohésion entre l’offre et la demande.

Il se peut que vous constatiez une similitude ou un rapprochement entre la quantité que vous vendez et la quantité minimale de commande du fabricant, élément dont vous voudrez tenir compte. Il faudra aussi tenir compte du calendrier intégral afin que le stock soit prêt à être expédié en temps et en heure, y compris les temps de transit du fret, les réceptions en entrepôt avec votre agent de services logistiques tiers (3PL), ainsi que d’autres retards éventuels. C’est pourquoi il est toujours préférables et conseiller de commander son inventaire plus tôt que prévu.

Comment surveiller la demandes, surtout en période d’instabilité ? Voici quelques conseils :

  • Le stock de sĂ©curitĂ© : s’assurer d’en disposer suffisant pour gĂ©rer les importantes fluctuations  de la demande.
  • Les annonces de ventes : les passer en revue chaque semaine, voir quotidiennement, pour adapter les quantitĂ©s de production.
  • Votre/vos fournisseur(s) : ĂŠtre en discussion constante avec.

 

Calculer le seuil de rentabilité

Si vous cherchez à établir une quantité minimale de commande vous-même, vous devez connaître votre seuil de rentabilité . Celui-ci désigne le montant du chiffre d'affaires à réaliser pour atteindre un résultat nul. Il faut donc dépasser ce seuil pour être en bénéfice.

Astuce DocShipper : Seuil de rentabilité = charges fixes / [(chiffre d'affaires - charges variables) / chiffre d'affaires]

Pour les ventes en gros, estimez quel montant le plus bas par unité vous êtes prêt à fabriquer pour en parallèle une valeur de commande plus élevée. Le montant défini ne peut pas être au point de ne pas faire de marges de bénéfices. 

 

Comprendre les coûts de détention

Les coûts de détention ou les coûts de possession des stockages sont constitués d'entrepôts de l'ensemble des frais se rapportant à la détention des stocks : primes d'assurances, location ou amortissement du local servant de magasin ou d', frais de garde, de chauffage, nettoyage, manutention en cours de stockage ou pour la mise à disposition des demandeurs de services... et la perte due à l'immobilisation des capitaux dans les stocks qui pourraient être immobilisés ailleurs.

Tous les produits n'ont pas les mêmes coûts de stockage. Ils seront plus ou moins chers à stocker en fonction de leur taille, de la durée de stockage ou d'autres exigences spécifiques d'entreposage. C'est pourquoi il est utile, d'un point de vue financier, de faire en sorte que ses articles soient conservés le moins longtemps possible dans votre inventaire. N'investissez pas massivement dans les actions.

 

DĂ©finir votre MOQ

Disons que vous avez toujours une demande relativement élevée. Vos partenaires achètent en moyenne 200 unités par commande et vous devez vendre au moins 150 unités par commande pour être louables.

Basez-vous sur la quantité que vos clients ou partenaires ont été prêts à acheter . S'ils ont passé des commandes de 200 unités antérieurement, vous pouvez fixer votre quantité minimale de commande de 200 unités par commandes, encore même abaisser à 150.

 

Comment tirer le meilleur parti des MOQ ?

Lorsque c'est vous qui jouez le rôle d'acheteur, les termes MOQ peuvent vous paraître repoussant. Mais il s'agit de tout le contraire lorsqu'on est du côté du vendeur. Il y a un bon nombre d'entreprises de commerce électronique qui travaille avec des fabricants qui imposent leur quantité de commande minimale. Et parmi ces entreprises, certaines seront aptes à instituer leurs propres MOQ à traverser des partenariats de grossistes ou des seuils de dépenses minimales.

 

Éliminez les UGS (unité gestion des stocks) à prêté

Également appelée unité de vente consommateur, cette unité de mesure aide au bon fonctionnement de la gestion des stocks de certaines boutiques. Ces références sont associées à des stocks de produits disponibles. Ainsi, grâce à cet élément, la gestion des stocks se fait plus facilement. Souvent, les marques bénéficient de plus d'UGS qu'elles n'ont pas besoin, et elles seront coincées à payer pour du stockage et à verser de l'argent pour compléter les produits qui ne reçoivent pas de revenus ou ne se vend pas. Il faut repérez les stocks excédentaires ou vieillissants .

Garder un nombre d'unités de gestion faible permet une meilleure prévision des stocks. La différence entre 15 et 30 UGC peut être assez difficile à manager, alors ne parlons pas de 400 UGC à gérer.

 

gestion de stocks

 

Augmentez la rotation des stocks

La rotation des stocks est le nombre de fois où l'on doit remplacer le stock au cours d'une période donnée, en général un an. C'est l'un des ratios les plus utilisés dans la gestion des stocks, étant donné qu'il reflète l'efficacité globale de la chaîne d'approvisionnement , depuis le fournisseur jusqu'au client. Il peut être utilisé aussi bien pour la distribution que pour la fabrication. Une commande de stocks superflus va vous inciter à avoir un taux de rotation des stocks plus important, ce qui va être un poids et va vous presser à vendre votre inventaire plus vite, étant donné que vous avez investi plus d'argent généré. 

Le but est de fidéliser les clients pour une vente fluide, et n'exécute pas des ventes flash dans le but d'épuiser ses stocks. 

Si pour vous, le MOQ d'un fabricant est trop élevé, il vos mieux chercher autre part. Sinon vous allez dépenser beaucoup d'argent inutilement, car vous ne pourrez peut-être pas le récupérer (tout en payant aussi l'entreposage).

Astuce DocShipper : Rotation des stocks = COGS / AAIV  ->  (COGS) : Coût des marchandises vendues / (AAIV) : Valeur moyenne agrégée du stock

Trouvez d'autres partenaires

Vous n’êtes pas obligez de travailler directement avec un fabricant. Si celui-ci a un MOQ plus élevé que ce qui vous arrangerai, rien ne vous empêche de négocier avec lui. Si le fabricant reste sur sa position et a toujours besoin d'un MOQ trop élevé pour vous, considérer l’idée de collaborer avec un distributeur en gros ou une société de négoce. Dans le canal commercial, ils représentent les intermédiaires, c’est-à-dire ceux qui achètent en vrac chez un fabricant et les revendent en plus petites quantités à d'autres.

 

Concentrez-vous sur vos relations

Soigner ses relations fournisseurs est capital pour toute entreprise. Tous secteurs confondus, la manière dont une entreprise interagit avec ses fournisseurs peut faire la différence entre son succès ou sa faillite : bénéficier de rapports privilégiés avec des prestataires de qualité est un avantage concurrentiel en soi.

Tout le monde peut commencer à travailler avec un fabricant en étant en bons termes, c’est un très bon début. Mais il est vrai que ça en devient plus simple avec le temps.

Il y a une chose dont vous devez vous rappeler :

  • ConsidĂ©rez-le comme une collaboration et pas comme une relation transactionnelle. Il est possible qu’un fabricant ne veuille pas travailler avec vous, dite vous qu’il se peut qu’il ne soit tout simplement pas le bon partenaire.

En conclusion, faites en sorte de garder une bonne relation avec les gens quoi qu'il arrive. Les partenariats sont très importants, surtout en cette période de pandémie mondiale.

 

Posez-vous d'autres questions

Rien ne vous empêche de faire preuve de créativité en vous posant et en posant à votre fabricant ou fournisseur des questions différentes selon le contexte. Essayez de tenter de nouvelles approches et d’innover vos demandes. 

Par exemple, vous pouvez voir si le fabricant vous permet de faire un “mélange” ou un “assortiment” de ses productions. C’est-à-dire commander un lot de différents produits pour atteindre un MOQ, plutôt que seulement des produits identiques. Vous pouvez aussi réclamer au fabricant s’il a des produits restants, non vendus à d’autres de ses clients qui ont annulé. C’est gagnant-gagnant.

Info DocShipper  : Vous souhaitez importer de petites quantités de produits ? Voici un article sur le sujet.

Pour conclure, on peut dire que l'une des contraintes lorsque l'on veut lancer dans la création d'une entreprise d'e-commerce sont les coûts de démarrage. En effet, cela peut être un frein pour beaucoup surtout quand on veut travailler avec un fournisseur ou fabricant et que celui-ci travaille avec une quantité de commande minimum. Cependant, un MOQ peut être bénéfique sur le long terme pour une entreprise, car elle n'aura pas à acheter des produits au prix unitaire qui lui est plus élevé.

La quantité de commande minimum idéale varie d'un fournisseur à un autre. Déterminer le MOQ qui conviendra le mieux à votre entreprise nécessitera beaucoup de recherches, une bonne planification des ventes et aussi un peu de chance. Un MOQ joue un grand rôle sur la prospérité ou non de votre entreprise. C'est pourquoi il faut trouver celui qui vous accommodera le mieux pour vous aider à faire évoluer votre entreprise.

Conseil DocShipper : Nous vous aidons sur l'ensemble de la procédure d'approvisionnement alors n'hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question !

  • Vous avez du mal Ă  trouver le produit ? ApprĂ©ciez nos services de sourcing, nous trouvons directement le fournisseurs adĂ©quates pour vous !
  • Vous n'avez pas confiance en votre fournisseur ? Faites appel Ă  nos services d'audit d'entreprise pour vĂ©rifier que ce n'est pas une arnaque !
  • Vous souhaitez contrĂ´ler la production ? Demandez Ă  nos experts de faire un contrĂ´le qualitĂ© des produits
  • Vous n'ĂŞtes pas sur que vos produits soient aux normes ? Contactez notre dĂ©partement pour une vĂ©rification des certificats et des normes
  • Vous avez besoin d'aide sur la partie logistique ? Notre dĂ©partement de fret international vous accompagne jusqu'Ă  la livraison dans votre entrepĂ´t
  • Vous avez besoin de distribuer vos produits ? Nous fournissons des services 3PL avec stockage, gestion d'inventaire et livraison.

DocShipper France | Approvisionnement - Contrôle qualité - Logistique

Bienvenue dans la branche française du groupe DocShipper, votre assistant import/export ! Profitez enfin d'un partenaire fiable pour vous accompagner sur l'ensemble du processus : approvisionnement, contrôle qualité, mise en conformité, transport international, dédouanement, distribution B2C... On ne s'improvise pas expert en logistique alors focalisez-vous sur la recherche de client et le développement de votre business, nous prenons en main le reste !

La communication est importante, c'est pourquoi nous nous efforçons de discuter de la manière la plus appropriée pour vous!

Les commentaires pour cette publication sont fermés.